Logo Fédération

Ukraine : point sur l’engagement du Secours Catholique

Caritas Alsace a relayé l’appel aux dons d’urgence lancé par le Secours Catholique – Caritas France. La générosité des donateurs alsaciens a permis de récolter 250 404€. Une partie de cette collecte (15%) été conservée par Caritas Alsace pour ses propres frais de collecte et pour les actions conduites directement en Alsace ou depuis l’Alsace. Il s’agit pour l’essentiel du soutien aux familles hébergées par des particuliers et suivies dans nos permanences ainsi que l’accueil de cinq familles de réfugiés dans notre maison Air et Vie, à Marmoutier. Le restant de cette somme (85%) a été reversée au Secours Catholique – Caritas France.

Le Secours Catholique – Caritas France, qui a récolté près de 6 Millions d’Euros de dons au niveau national, vient de faire le point sur l’usage de ces dons.

 

Un contexte de guerre et une situation instable

Le 24 février 2022, le président russe, Vladimir Poutine, ordonne officiellement l’invasion de l’Ukraine. La situation humanitaire est rapidement extrêmement tendue, les besoins se révèlent exponentiels et les possibilités de réponses soumises à d’importantes contraintes sécuritaires ; l’accès aux populations les plus enclavées demeure à ce jour un enjeu considérable dans cette crise sans précédent.

Au 30 août 2022, le Haut-Commissariat aux Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) estime à 7 007 381 le nombre de réfugiés ukrainiens en Europe, dont la moitié sont des enfants ; majoritairement en Pologne, premier pays d’accueil, et en Hongrie, Roumanie, Moldavie et Slovaquie.

Aussi bien en Ukraine qu’à ses frontières, il est aujourd’hui complexe pour les humanitaires de suivre l’évolution de la crise et d’anticiper les besoins. Les réfugiés sont pris dans un entre-deux, entre envie de rentrer chez eux et peur du lendemain, et il est difficile d’élaborer pour eux si tôt des activités d’insertion dans ces pays d’accueil qu’ils n’ont pas choisis.

La perspective de l’hiver préoccupe toute la communauté de solidarité : impossibilité de démarrer des activités de reconstruction (instabilité du contexte), déplacés internes logés dans des lieux publics non équipés (gymnases, écoles, entrepôts…) ou des préfabriqués non isolés.

L’accès aux denrées alimentaires est rendu plus difficile par les conséquences économiques de la crise et les dangers présents sur les routes. Le risque de pénurie de gaz et d’électricité est réel et ajoute une tension supplémentaire.

Enfin, il est à noter que les équipes de soutien et de secours s’épuisent (locaux, bénévoles, associations), étant elles-mêmes exposées à de nombreux facteurs de stress et de fatigue compassionnelle.

 

Les actions du Secours Catholique – Caritas France déjà réalisées

La stratégie adoptée au cours du second trimestre 2022 (phase 1) a visé à répondre aux besoins d’urgence humanitaire : alimentation, santé, hygiène, vêtements, abris de nuit et argent liquide, soutien psychologique, appui aux populations déplacées, accueil des réfugiés et regroupement des familles. Un point d’attention a été porté à inclure la protection des personnes vulnérables et la lutte contre la traite des êtres humains. Cela s’est traduit par des actions de sensibilisation menées conjointement avec nos partenaires sur le terrain.

Au sein du réseau Caritas, le SCCF a contribué aux Appels d’urgence coordonnés par Caritas Internationalis (Emergency Appeals – EA) de trois partenaires, tous en première ligne : Caritas Pologne (200 000 euros), Caritas Ukraine (500 000 euros) et Caritas SPES Ukraine (200 000 euros). Le SCCF a aussi soutenu Triangle Génération Humanitaire (150 000 euros), ONG française implantée en Ukraine depuis 2014 appuyant trois partenaires de la société civile y compris dans le Donbass. Le professionnalisme et l’engagement exemplaire de ces quatre partenaires sont remarquables.

Sur le plan organisationnel, le SCCF a participé à la création d’une équipe de soutien et de coordination opérationnelle à la réponse d’urgence en Ukraine et dans les pays voisins (Emergency Response Support Team – ERST), équipe pilotée par Caritas Europa, et qui permet une approche globale de l’aide à déployer. Le SCCF appuie le financement de ERST (30 000 euros) sur le second semestre 2022.

Au 30 juin 2022, le total des dons s’élevait à 5 941 354 euros.

 

Les actions du SCCF à réaliser

Début juillet 2022, la visite de la délégation du SCCF, composée de notre Présidente et de membres de la Direction Action et Plaidoyer Internationaux, a permis d’exprimer notre solidarité vis à vis des populations, de mieux connaître nos partenaires et de mieux saisir les enjeux de terrain.

Conscients que la crise ukrainienne va durer, que le contexte est extrêmement changeant et que les soutiens commencent à décroître, et dans la volonté d’une vision à long terme, la stratégie suivante est proposée pour la période allant de septembre 2022 à septembre 2023 (phase 2) :
– abonder au nouvel EA de Caritas Pologne (700 000 euros) : nourriture, abris, argent liquide, soutien psychosocial, santé globale et activités transversales de plaidoyer et de protection,
– soutenir Caritas SPES Ukraine (800 000 euros) : nourriture, abris, argent liquide, soutien psychosocial et appui à l’acquisition du siège à Kiev,
– soutenir deux associations locales remarquables par leur approche envers les enfants et les personnes âgées ainsi que par leurs zones géographiques d’intervention proches du front et/ou particulièrement touchées :
· Voices of Children (150 000 euros) : construction et aménagement d’abris dans 3 écoles (actions nécessaires pour favoriser un retour à l’école), soutien psychologique aux enfants et formation des enseignants
· HelpAge (100 000 euros) : soutien moral aux personnes âgées isolées et/ou dépendantes dans 9 oblasts, aide à la vie quotidienne et visites à domicile, accompagnement pour les soins médicaux, préparation à la venue de l’hiver.

 

Faire un don
Faire un don