Le « 30 » est ouvert 7J/7J 


 

  • L’équipe de bénévoles et permanents du 30 veut offrir à ces hommes une chance de reprendre leur vie en main, suite à un parcours de vie fragilisé par une enfance chaotique et une marginalisation de fait, que l’enfermement n’a fait qu’accentuer.
  • L’accompagnement « hyper » individualisé est au cœur du projet.
L’équipe est présente de manière quotidienne et continue toute l’année. Pour chacun, il est nécessaire de retrouver au plus vite l’accès au droit commun : carte de transport, documents d’identité, compte bancaire, inscription à la CPAM, la CAF et à Pôle Emploi.
S’y ajoute une reprise de contact avec la famille, les amis.
Ces démarches conditionnent le retour à une vie « normale » et préviennent la récidive.
  • La disponibilité et la présence des bénévoles est essentielle pour l’accompagnement des résidents. Ainsi, lorsqu’un résident rentre d’un rendez-vous, il peut partager sa joie d’une démarche réussie, ou son désarroi si elle n’a pas abouti. Il est aidé pour ne pas retourner à ses addictions, ne pas se laisser aller au désespoir.
Le simple fait de pouvoir raconter sa journée le soir et de se savoir attendu permet de se sentir exister pour quelqu’un.
  • Les temps de vie en petit groupe permettent de réapprendre à vivre avec d’autres, de se réapproprier les codes sociaux : manger ensemble, se parler, s’écouter et ce, avant de retrouver sa place dans la société.
  • L’équipe de bénévoles représente un intermédiaire entre le monde carcéral violent et dur dont ils connaissent le fonctionnement et la vie du dehors dont ils ne connaissent plus rien.

 


Contact :


Bernard Rollin – Responsable de la maison d’accueil « Le 30 »

  • 06 72 64 54 44
  • brollin@federationcaritasalsace.org
Faire un don
Faire un don