Haïti : il y a urgence

Cela ressemble à un calvaire sans fin.

En plus de la pandémie, ce pays pauvre doit faire face aux conséquences d’un terrible séisme. Une tragédie survenue dans une région où Caritas Alsace est active.

 

La région des Nippes, située dans le Sud-Ouest de l’île d’Haïti, a été particulièrement affectée par le séisme de magnitude 7,2 survenu le 14 août. L’épicentre se situait à moins de 20 kilomètres de la paroisse Saint-Joseph-de-l’Asile, que Caritas Alsace soutient depuis une dizaine d’années.

Cette nouvelle catastrophe naturelle a causé près de 50 décès et 500 blessés à l’Asile, commune rurale constituée de nombreux villages et hameaux enclavés. Le presbytère et l’église St-Joseph sont en ruines. Plus de 2 000 maisons ont été détruites et 2 500 familles sont aujourd’hui sinistrées. Pour faire face aux besoins colossaux sur place, Caritas Alsace lance un appel aux dons exceptionnel, et a d’ores et déjà débloqué une aide d’urgence pour secourir les populations les plus meurtries.

A l’initiative du Père David Fontaine, prêtre missionnaire français en Haïti, Caritas Alsace agit au plus proche des populations locales en soutenant depuis plusieurs années la cantine de l’école paroissiale Saint-Joseph-de-l’Asile, créée en 2018. Ce partenariat permet d’offrir un repas quotidien chaud aux écoliers, qui quittent leur domicile à pied vers 5 heures du matin et rentrent à nouveau chez eux le soir, en empruntant des sentiers abrupts, en très mauvais état et à flanc de colline.

A l’heure où le pays panse ses plaies, Caritas Alsace entend accroître son engagement auprès de ses partenaires locaux pour apporter une assistance humanitaire d’urgence et intensifier l’élaboration de projets de développement.

Faire un don
Faire un don