CARITAS ALSACE RESEAU SECOURS CATHOLIQUE PUBLIE JEUDI LE 12 NOVEMBRE 2020 SON RAPPORT STATISTIQUE SUR LA PAUVRETE

 

En Alsace, comme dans le reste de la France, la pauvreté est multiple et complexe. On ne peut l’appréhender qu’à travers le profil des personnes rencontrées et selon une méthodologie rigoureuse. Pour la méthodologie, nous nous fondons sur les remontées d’informations de chacune de nos équipes, qui tout au long de l’année enregistrent les passages des personnes accueillies, leurs besoins et ceux que Caritas arrive à honorer.

 

 


EN 2019, NOS ÉQUIPES ONT RENCONTRÉ 14 685 SITUATIONS CONCERNANT 41 118 PERSONNES. QUI SONT-ELLES ?


 

 

46% des personnes référentes (PR) en 2019 étaient déjà connues de nos équipes en 2018. Elles n’étaient que 26%en 2011, et c’est le triste signe qu’année après année, la précarité s’ancre dans la durée. Pour 62% ce sont des familles : couples avec enfants et monoparentale. Ainsi, près des 2/3 des situations rencontrées concernent au moins un enfant (soient environ 8 000 enfants).

 


La part des mères isolées reste 3 fois plus importante dans nos accueils que dans le reste de la population générale

(plus d’un quart des situations rencontrées -28% ).


 

Enfin, 31 % des situations rencontrées concerne des personnes seules. En terme d’âge les 2/3 des adultes rencontrés (66,4%) sont dans une tranche de 25 à 49 ans. Les personnes de plus de 50 ans sont en augmentation légère mais continue depuis 2013 (29% contre 23%) avec une baisse corrélée des moins de 25 ans. 84% des PR sont en âge de travailler. Ils sont 48 % d’étrangers dont une majorité en provenance de l’Europe de l’Est (23,6%)  pour qui l’Alsace est une porte d’entrée. C’est un chiffre légèrement supérieur à la moyenne nationale. Parmi eux 22,5% sont déboutés du droit d’asile et sans papier. 13,7 % seulement des personnes rencontrées bénéficient d’un emploi ; 29,5% sont au chômage, et 57% en situation d’inactivité en hausse de 3% par rapport à 2018 (à la retraite, sans droit au travail, étudiant ou inapte médicaux).

 


COMMENT VIVENT LES PERSONNES SOUTENUES PAR CARITAS ALSACE ?


 

67% des PR ont bénéficié de revenus du travail et/ou d’allocations. 32 % n’ont bénéficié d’aucune ressource. Globalement 91% des ménages rencontrés se situaient sous le seuil de pauvreté, qui je le rappelle est fixé à 60% du revenu médian des Français, soit 1074 €. Le niveau de vie mensuel par personne reçue dans nos accueils était en 2019 de 488€ significativement moins que dans le reste des délégations du Secours Catholique (537 €).

 

Mais comment ces ménages pauvres, voire très pauvres gèrent-ils leur budget ? C’est la question que nous nous sommes posés cette année avec le Secours Catholique, à travers une enquête conduite conjointement et dont nous retiendrons un calcul assez simple : (chiffres nationaux mais très proches de ceux de notre région)

 

En 2019:

Le montant médian des ressources des ménages rencontrées est de 1037 €.La part des dépenses pré-engagées (loyer, crédits, énergie, eau, assurances, télécom) est de 604 €. En particulier on constate que 35% des ressources des Personnes Référente du ménage sont consacrées au logement (contre 18% pour le reste des Français). Ce qui reste par personne pour couvrir les autres dépenses est pour la moitié des ménages inférieur à 321 €, et si vous enlever les dépenses de transport ou de santé, nous arrivons à 260€. C’est ce qu’on appelle le reste à vivre avec lequel les personnes devront se nourrir, se vêtir et prendre leur loisir soit moins de 9 € par personne et par jour.

 

En réalité, ¼ des ménages disposent de moins de 4€ de reste à vivre !

 

L’équation impossible se traduit par les nombreuses situations d’impayés auxquelles nous devons faire face (48% des personnes rencontrées) et qui se concentrent d’abord sur les loyers, puis les factures d’énergie et in fine par des découverts bancaires. Et cette équation resterait bien impossible sans l’action des associations caritatives dont Caritas Alsace Réseau Secours Catholique.

 


L’ACTION DE CARITAS EN 2019 EN QUELQUES CHIFFRES


Nos 1970 bénévoles répartis dans nos 85 lieux d’accueil sur toute l’Alsace ont accueilli en 2019 14 685 situations de pauvreté, ce qui représente une population bénéficiaire de 41 118 personnes en 86 000 visites.

 

Les demandes de ces personnes n’ont pas beaucoup varié depuis l’année dernière :

  • Le premier besoin exprimé est l’écoute, ce qui traduit l’isolement forcé qu’induit la précarité. Toute notre organisation privilégie cette écoute quel que soit le besoin matériel exprimé.
  • Le deuxième besoin, est l’alimentation.

 

En 2019, 4607 personnes ont bénéficié de nos 10 épiceries sociales et de 614 tonnes d’aides alimentaire pour un montant valorisé à 513k€.1815 bons alimentaires ont été distribués bénéficiant à 2 568 personnes et enfin 10 000 personnes ont bénéficié de 8000 colis alimentaires.

  • Les autres besoins sont multiples, et vont de l’aide financière directe, à l’apprentissage de la langue en passant par l’aide à la mobilité et l’accompagnement scolaire, à la fourniture de vêtements.

LA CAMPAGNE DE FIN D’ANNÉE 2020 DE CARITAS ALSACE


Les donateurs et les bénévoles de Caritas Alsace sont les maillons indispensables d’une chaîne de solidarié formée avec les personnes en situation de précarité. Aussi, en novembre et décembre, Caritas Alsace se met en campagne pour sensibiliser le public à ses actions, témoigner de la pauvreté en Alsace, appeler de nouveaux bénévoles et collecter des dons.

En pleine crise sanitaire et confinement, nous ne pourrons malheureusement pas organiser les traditionnels concerts, repas partagés, bourses aux vêtements et jouets, ventes de bredeles et autres objets confectionnés par nos équipes de bénévoles et qui constituent une partie importante de nos ressources.

–>Les créations et objets confectionnés par nos bénévoles peuvent être commandés en ligne.

Notre appel à dons est donc particulièrement nécessaire cette année. En plus des traditionnelles enveloppes-dons qui seront distribuées comme chaque année, Caritas Alsace lance un appel à dons en ligne via son site internet :

 

 

POUR FAIRE UN DON EN LIGNE :

 

www.caritas-alsace.org/don-en-ligne

 

POUR FAIRE UN DON PAR CHEQUE :

Merci d’adresse votre chèque à l’ordre de :« Caritas Alsace Réseau Secours Catholique »
Dans une enveloppe adressée à l’association
5 rue Saint Léon, 67082 STRASBOURG cedex

Faire un don
Faire un don