Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Caritas Alsace Caritas Alsace

La fondation : 1903 - 1914

La Charitasverband für die Diözese Strassburg est créée en 1903 par le Père Paul Müller-Simonis dans le contexte de « l'Alsace Allemande ». Il s'agit de la première Caritas diocésaine au monde.

La fondation par Paul Müller-Simonis (1862 Mühlbach – 1930 Strasbourg)

Orphelin de mère et après avoir hérité très jeune d’une fortune considérable, Paul Müller-Simonis termine ses études secondaires dans le collège jésuite de l’Immaculée Conception à Paris. C’est là qu’il aurait vu naître sa vocation de prêtre. En 1881, il sort diplômé de l’Ecole Centrale, prestigieuse école d’ingénieur. En 1886, il est ordonné prêtre après avoir été formé à Munich et Rome. Il vit de 1888 à 1891 au Moyen Orient

En 1892, de retour en Alsace, il devient le principal actionnaire et directeur d’un quotidien catholique, l’Elsässer, fondé en 1885. C’est le point de départ de son œuvre de mécène et de son rôle politique à Strasbourg. Il s’engage dans l’émergence d’une organisation politique des catholiques alsaciens, ce qui lui vaudra quelques déceptions.

Dès la fin des années 1890, il se tourne vers l’organisation de l’action caritative catholique de la Ville de Strasbourg en lien avec l’assistance publique. A l’âge de 36 ans, la « Fédération Catholique de Charité de la Ville de Strasbourg » devient sa principale activité. Celle-ci renforce les liens entre différentes œuvres de bienfaisance.

En 1897, est créée à Fribourg (Allemagne) la « Caritasverband für das Katolische Deutschland » par Lorenz Werthmann.
En 1901, a lieu à Strasbourg le 1er congrès diocésain des œuvres qui poursuit deux axes : l’assistance à l’enfance (crèches, garderies, écoles, colonie) et la protection de la jeune fille. Monseigneur Fritzen (Evêque de Strasbourg de 1891 à 1919) demande à Paul Müller-Simonis de fonder la Fédération de Charité. Laquellei est réalisée le 9 septembre 1903.

En 1905, le Père Joseph Oberlé (1874 - 1939) devient Secrétaire Général auprès du Président.

La Fédération catholique des Oeuvres du diocèse de Strasbourg a pour but « la diffusion des véritables principes de la charité catholique et l'encouragement à tous les efforts sains dans ce domaine » (échange d'informations, représentation des intervenants de l'action caritative catholique auprès des instances publiques) et le « développement de l'organisation caritative et sociale ».

La coordination de 1906 à 1914

De 1906 à 1914, les activités coordonnées par la Fédération catholique des Œuvres du diocèse de Strasbourg se diversifient et professionnalisent en réponse aux besoins observés et pour mener un travail actif de lien avec l’assistance publique (lobbying, plaidoyer) :

  • les artisans et compagnons
  • les garderies d’enfants
  • le financement des Sœurs de quartier
  • le fonds en faveur des « pauvres honteux »
  • l’assistance rurale aux malades
  • l’éducation surveillée
  • la formation des infirmières
  • les offres d’emploi (œuvres de placement)
  • les écoles ménagères catholiques

En 1912, 104 membres institutionnels et congrégations et 500 personnes physiques (Sœurs de la Croix, Sœur du Très Saint Sauveur, Sœurs de la Charité) sont rassemblées dans la Fédération catholique.

En 1913, Paul Müller-Simonis construit le bâtiment 5 rue Saint Léon – actuel siège de la Fédération de Charité Caritas Alsace.

 

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more